Minière Monarch accroît la taille  de sa propriété McKenzie Break
Communiqué de presse

Minière Monarch accroît la taille de sa propriété McKenzie Break

8.3.2021
Version anglaise ->
  • Le jalonnement de 36 nouvelles cellules désignées sur carte, totalisant 1 940 hectares (19,4 km2), a permis d'augmenter la taille de la propriété McKenzie Break à 169 claims miniers couvrant 7 070 hectares (70,7 km2).
  • Le récent jalonnement visait à couvrir le prolongement de la géologie favorable et la signature magnétique typique de la minéralisation aurifère sur la propriété.
  • La nouvelle propriété comprend des cibles prioritaires à ajouter au programme de forage de 14 500 mètres en cours.

Montréal (Québec) Canada, le 8 mars 2021 – CORPORATION MINIÈRE MONARCH Monarch » ou la « Société ») (TSX: GBAR) (OTCMKTS: GBARF) est heureuse d'annoncer qu'elle a augmenté la taille de sa propriété McKenzie Break en jalonnant sur carte 36 nouvelles cellules minières totalisant 1 940 hectares (19,4 km2), prolongeant ainsi la propriété vers le sud. Le projet McKenzie Break, détenu en propriété exclusive, est situé à 25 kilomètres au nord de Val-d'Or, au Québec.

« Nous sommes très heureux d'avoir constitué une propriété aurifère prometteuse d'une taille aussi importante, dans l'un des camps miniers les plus prolifiques, » a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarch. « Nous continuons à suivre la minéralisation vers le sud dans l'unité de diorite sur McKenzie Break avec notre programme de forage de 14 500 mètres en 2021, dont certains résultats sont déjà en attente. Ces nouveaux claims nous permettront de tester le prolongement vers le sud de la géologie favorable dans une zone où il y a eu relativement peu d'exploration par le passé. »

Monarch a acquis la propriété McKenzie Break originale de 386,6 hectares auprès de Agnico Eagle Mines Limited en 2017 et a agrandi la propriété en 2020 par le biais d’ententes d'acquisition supplémentaires avec des prospecteurs locaux et l’entremise de jalonnement sur carte. Le jalonnement réalisé en février 2021 étend la propriété à 169 claims couvrant 7 070 hectares (70,7 km2). Située à 20 kilomètres au nord de l'usine Beacon et à 10 kilomètres au sud de la municipalité de Barraute, au Québec, la propriété est accessible toute l'année par la route 397 et un chemin de gravier et comprend un portail et une rampe de 700 mètres construits en 2009.

Figure 1: Propriété McKenzie Break avec des limites de propriété élargie.

Sur le plan géologique, la propriété chevauche la zone tectonique de Manneville, interprétée comme étant le prolongement est de la faille Destor-Porcupine. La minéralisation aurifère se produit dans une unité de diorite allongée ou une lentille dans une baie peu profonde du batholite de Pascalis. Les claims récemment jalonnés couvrent une unité de diorite aurifère favorable, caractérisée par une signature magnétique élevée. L'unité est géologiquement et géophysiquement similaire à la zone où Monarch a récemment réalisé avec succès des forages qui ont conduit à une récente mise à jour des ressources (Geologica et GoldMinds, février 2021) (voir le tableau 1).

Tableau 1 : ressources combinées (en fosse et souterraines) par catégorie pour le gîte McKenzie Break aux teneurs de coupure sélectionnées

Notes :

  1. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré leur viabilité économique. Une ressource minérale présumée a un niveau de confiance plus faible que celui qui s'applique à une ressource minérale mesurée et indiquée et ne doit pas être convertie en réserve minérale. L'estimation des ressources minérales peut être affectée de manière significative par des questions environnementales, de permis, juridiques, de titres, de marché ou autres questions pertinentes. La quantité et la teneur des ressources présumées déclarées sont de nature incertaine et il n'y a pas eu suffisamment de travaux pour définir ces ressources présumées comme des ressources indiquées ou mesurées.
  2. La base de données utilisée pour cette estimation minérale comprend les résultats de forage obtenus à partir des rapports historiques jusqu'au récent programme de forage de 2018-2020.
  3. Les ressources minérales sont présentées à une teneur de coupure de 0,50 g/t Au en fosse et les ressources minérales souterraines sont présentées à une teneur de coupure de 2,38 g/t Au à l'intérieur de volumes raisonnablement exploitables.
  4. Ces teneurs de coupure ont été calculées à un prix de l'or de 1 980 $CA l'once.
  5. Les ressources en fosse étaient basées sur les paramètres suivants : coût d'extraction 3,5 $/t, traitement, transport + frais généraux et d'administration 27 $/t, récupération d'or à 95 %, pentes de la fosse de 15 degrés pour les morts-terrains et de 50 degrés pour la roche.
  6. Les volumes raisonnablement exploitables sous terre ont été basés sur les paramètres suivants : coût d'extraction de 98 $/t, traitement, transport + frais généraux et d'administration de 27 $/t, récupération de l'or à 95 %, dilution de 15 % à 0 g/t Au avec une dimension minimale des chantiers de 10m x 10m x 5m.
  7. L'interprétation géologique des gîtes était basée sur les lithologies et l'intervalle minéralisé typique composé principalement de zones de cisaillement encaissées dans de la diorite.
  8. La ressource minérale présentée ici a été estimée avec une taille de bloc de 5m X 5m X 5m pour la fosse et pour la partie souterraine.
  9. Les blocs ont été interpolés à partir de composites de longueur égale calculés à partir des intervalles minéralisés. Avant la composition, les analyses d'or à haute teneur ont été plafonnées à 60 g/t Au appliquées sur des composites de 0,6 mètre.
  10. L'estimation de la minéralisation a été réalisée selon la méthode de l'inverse de la distance au carré en utilisant deux passages. Pour chaque passage, des ellipsoïdes de recherche ont suivi les tendances de l'interprétation géologique.
  11. Les estimations de tonnage sont basées sur une gravité spécifique de la roche de 2,77 tonnes par mètre cube pour toutes les zones. Les résultats sont présentés non dilués et in situ.
  12. Les estimations utilisent les unités métriques (mètres, tonnes et g/t). Les quantités de métaux sont présentées en onces troy (tonne métrique x teneur / 31,10348).
  13. Cette estimation des ressources minérales est datée du 1er février 2021, et la date d'entrée en vigueur de la base de données des trous de forage utilisée pour produire cette estimation actualisée des ressources minérales est le 28 septembre 2020.
  14. Aucune évaluation économique des ressources n'a été produite.

L'estimation des ressources a été préparée par Merouane Rachidi, P.Geo., Ph.D., et Claude Duplessis, P.Eng., de GoldMinds Geoservices Inc., tous deux des personnes qualifiées conformément au Règlement 43-101. Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été revu et approuvé par Louis Martin, P.Geo., la personne qualifiée de la Société en vertu du Règlement 43-101.

À propos de Monarch

Corporation minière Monarch (TSX: GBAR) est une société minière entièrement intégrée qui possède quatre projets avancés, dont l'ancienne mine Beaufor, entièrement autorisée, qui a produit plus d'un million d'onces d'or au cours des 30 dernières années. Les autres actifs avancés comprennent les propriétés Croinor Gold, McKenzie Break et Swanson, toutes situées près de l'usine Beacon de 750 tpj, entièrement autorisée et détenue par Monarch. Monarch possède 28 725 hectares (287 km2) d'actifs miniers dans le prolifique camp minier de l'Abitibi qui contiennent des ressources aurifères mesurées et indiquées combinées de 588 482 onces et des ressources présumées combinées de 329 393 onces.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarch par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tableau 2 - Ressources aurifères combinées de Monarch

1 Source: Monarch Gold prefeasibility study (January 19, 2018) and resource estimate (January 8, 2016). Cette ressource a été réalisée pour Monarch Gold et n'a pas été examinée par une personne qualifiée pour Monarch Mining comme l'exige le Règlement 43-101 et est donc considérée comme une estimation historique.

2 Source: NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Beaufor Mine, December 18, 2020, Val-d’Or, Québec, Canada, Carl Pelletier, P. Geo., InnovExplo Inc. and John Langton, P. Geo., JPL GeoServices Inc.

3 Source: NI 43-101 Technical Evaluation Report on the McKenzie Break Property, February 1, 2021, Val-d’Or, Québec, Canada, Alain-Jean Beauregard, P.Geo., Daniel Gaudreault, P.Eng., Geologica Groupe-Conseil Inc., et Merouane Rachidi, P.Geo., Claude Duplessis, P.Eng., GoldMinds GeoServices Inc.

4 Source: NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Swanson Project, January 22, 2021, Val-d’Or, Québec, Canada, Christine Beausoleil, P. Geo. and Alain Carrier, P. Geo., InnovExplo Inc.

5 Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

Pour plus d'infos

Jean-Marc Lacoste

Président et CEO
1-888-994-4465 x 201
jm.lacoste@monarchmining.com

Mathieu Séguin, CFA

Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarchmining.com

Elisabeth Tremblay

Géologue senior / Communications
e.tremblay@monarchmining.com