Minière Monarch met à jour les ressources minérales de la mine de Beaufor
Communiqué de presse

Minière Monarch met à jour les ressources minérales de la mine de Beaufor

28.1.2021
Version anglaise ->
  • Continuité de la géologie et de la teneur démontrée dans les 63 zones minéralisées de la mine Beaufor.
  • La mine Beaufor contient une ressource mesurée de 121 000 tonnes à une teneur de 5,62 g/t Au pour un total de 21 900 onces d'or et une ressource indiquée de 310 100 tonnes à une teneur de 7,10 g/t Au pour un total de 70 800 onces.
  • Ressources présumées estimées à 134 600 tonnes à une teneur de 6,96 g/t Au pour un total de 30 100 onces.
  • Estimation des ressources minérales par la méthode polygonale, sur la base d'échantillons de déblais et de données de trous de forage au diamant.
  • Estimation des ressources développée pour un scénario souterrain utilisant une teneur de coupure de 3,20 g/t Au.
  • Des forages au diamant supplémentaires permettraient probablement de faire passer une partie des ressources présumées dans la catégorie des ressources indiquées et d'identifier des ressources supplémentaires en aval de la plongée et à proximité de la minéralisation connue.

Montréal (Québec) Canada, le 28 janvier 2021 – CORPORATION MINIÈRE MONARCH Monarch » ou la « Société ») (TSX: GBAR) est heureuse d'annoncer une mise à jour de l'estimation des ressources minérales pour son projet avancé de la mine Beaufor, détenu en propriété exclusive, à 20 kilomètres au nord-est de Val-d'Or.

La mine Beaufor a commencé sa production commerciale au début des années 1930 et a produit au fil des ans plus de 1,1 million d'onces d'or. La mine est actuellement en mode d'entretien et de maintenance, ce qui a donné à Monarch l'occasion de réaliser un programme de compilation et de ciblage en 3D pour identifier, définir et forer des cibles d'exploration dans toutes les zones de la mine. En juin 2020, la Société a lancé un programme de forage au diamant de 42 500 mètres pour tester deux types de cibles : les zones autour des intersections historiques à haute teneur près des infrastructures souterraines existantes, et les blocs de ressources isolés, qui sont généralement définis par une seule intersection de forage. Ces cibles d'exploration « à proximité de la mine » peuvent être testées à partir des chantiers souterrains existants ou par des trous peu profonds forés à partir de la surface. Actuellement, 275 trous d'exploration sont en train d'être forés ou sont prévus, et s'ils donnent des résultats positifs, des trous supplémentaires seront forés pour permettre de convertir les zones en question en ressources et, en fin de compte, en réserves, à inclure dans un futur plan de mine. Outre le forage de surface, la partie souterraine de ce programme d'exploration est en cours depuis juin 2020 avec quatre foreuses souterraines. La première série de résultats d'analyse souterraine a été rapportée dans un communiqué de presse daté du 1er octobre 2020, tandis que la première série de résultats de forage à faible profondeur et près de la surface a été rapportée dans un communiqué de presse daté du 19 janvier 2021. Ces récents résultats de forage ne faisaient pas partie de l'estimation actuelle des ressources.

L'estimation actuelle des ressources minérales a été préparée par Christian Tessier, P.Geo., de Monarch, et revue et validée par Carl Pelletier, P.Geo., d'InnovExplo Inc. de Val-d'Or (Québec), en utilisant toutes les informations disponibles. L'estimation des ressources minérales pour 2020 comprend des informations jusqu'au 27 octobre 2020.  La date effective de l'estimation des ressources minérales 2020 est le 18 décembre 2020.

La zone de l'estimation des ressources minérales pour 2020 couvre une longueur approximative de 1,5 km sur une largeur de 900 m, jusqu'à une profondeur verticale de 1 200 m sous la surface. La base de données du projet utilisée pour l'estimation des ressources minérales de 2020 contenait 10 009 trous de forage (882 544 m) et 178 242 analyses au 27 octobre 2020. Elle comprend 63 zones minéralisées distinctes qui suivent généralement des couloirs d'orientation est-ouest dans la granodiorite, généralement à proximité d'un contact avec des roches volcaniques mafiques. La minéralisation aurifère se trouve principalement dans les veines de quartz et parfois avec de la pyrite disséminée dans la granodiorite altérée dans la roche de paroi des veines de quartz.

Le tableau ci-dessous présente les résultats de l'estimation des ressources minérales du projet pour 2020 avec une teneur de coupure de 3,20 g/t Au pour l'extraction potentielle au 18 décembre 2020.

Notes sur l'estimation des ressources minérales :

  1. La personne indépendante et qualifiée pour l'ERM 2020, telle que définie par le Règlement 43-101, est Carl Pelletier, P.Geo. (InnovExplo Inc.), et la date effective est le 18 décembre 2020.
  2. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales, car elles n'ont pas démontré leur viabilité économique. Les estimations des ressources minérales suivent les directives et les normes de définition de l'ICM.
  3. Un écrêtage de 68,5 g/t Au sur les analyses a été appliqué pour les zones 8, B, M, M1 et Q, et 34,25 g/t pour toutes les autres zones. Les intersections de trous de forage au diamant (min. 2,4 m) ont été écrêtées à 16,5 g/t.
  4. La méthode d'estimation a été polygonale sur des sections transversales d'une largeur minimale de 2,4 m en utilisant une densité de 2,75 t/m3 pour les 63 zones minéralisées.
  5. Les polygones de ressources mesurées s'étendent sur 8 m au-dessus et en dessous du développement et jusqu'à 10 m latéralement. Les polygones de ressources indiquées s'étendent jusqu'à 20 m à partir des intersections du trou de forage au diamant, le long du pendage et le long de l'axe, et un minimum de deux polygones doit être en contact. Les polygones de ressources présumées s'étendent jusqu'à 40 m des intersections du trou de forage au diamant, le long du pendage et le long de l'axe, où l'espacement des forages varie de 20 à 40 m et/ou dans les zones de trous de forage isolés où la minéralisation est connue.
  6. La perspective raisonnable d'une éventuelle extraction économique est satisfaite par une largeur minimale raisonnable des polygones, une teneur de coupure de 3,20 g/t Au, l'application de volumes contraignants sur les blocs (scénario souterrain potentiel) sous un pilier de couronne de 30 m. Les paramètres utilisés pour établir les teneurs de coupure utilisées sont les suivantes : un prix de l'or de 1 612 USD/oz; un taux de change CAD:USD de 1,34; un coût d'extraction de 100 $/t pour la méthode du trou long et de 145 $/t pour la méthode de la chambre et du pilier; un coût de traitement de 50 $/t; et des frais généraux, administratifs et environnementaux de 13 $/t et incluant la redevance de 1,0 % et des frais de raffinage de 5 $/t. Les teneurs de coupure devraient être réévaluées à la lumière des conditions futures du marché (prix des métaux, taux de change, coût d'extraction, etc.).
  7. Les résultats sont présentés in situ. Once (troy) = tonnes métriques x teneur / 31,10348. Le nombre de tonnes et d'onces a été arrondi à la centaine la plus proche. Tout écart dans les totaux est dû à des effets d'arrondissement; l'arrondissement a été effectué conformément aux recommandations du Règlement 43-101.
  8. InnovExplo Inc. n'a connaissance d'aucun problème connu en matière d'environnement, de permis, de droit, de titres, de fiscalité, de questions sociopolitiques, de marketing ou d'autres questions pertinentes qui pourraient affecter de manière significative l'estimation des ressources minérales.

« Minière Monarch continue à faire progresser la propriété Beaufor afin de la remettre en production commerciale », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarch. « L'estimation des ressources confirme qu'il y a encore une minéralisation importante dans la mine. Nous prévoyons de poursuivre notre programme d'exploration actuel visant à identifier et à tester par forage les veines à haute teneur et leurs extensions, avec pour objectif ultime d'accroître cette ressource et de redémarrer la production d'or à la mine Beaufor dans un délai de 8 à 14 mois pour profiter du marché très favorable de l'or. »

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été revu et approuvé par Christian Tessier, P.Geo., la personne qualifiée de la société en vertu de la norme nationale 43-101.

À propos de Monarch

Corporation minière Monarch (TSX : GBAR) est une société de développement, d'exploration et d'exploitation de mines d'or, concentrée dans le prolifique camp minier de l'Abitibi au Canada. La Société possède quatre propriétés aurifères avancées, dont l'ancienne mine Beaufor, entièrement autorisée, qui a produit plus de 1 million d'onces d'or au cours des 30 dernières années. Ses autres actifs avancés comprennent les propriétés Croinor Gold, McKenzie Break et Swanson, toutes situées à proximité de son usine Beacon Mill de 750 tpj, en propriété exclusive et entièrement autorisée.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarch par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Pour plus d'infos

Jean-Marc Lacoste

Président et CEO
1-888-994-4465 x 201
jm.lacoste@monarchmining.com

Mathieu Séguin, CFA

Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarchmining.com

Elisabeth Tremblay

Géologue senior / Communications
e.tremblay@monarchmining.com