Monarch poursuit le forage souterrain à la Mine Beaufor; les résultats récents de la « zone q » comprennent 122,0 g/t Au sur 1,4 m, 20,74 g/t sur 3,3 m, 83,2 g/t sur 0,5 m et 18,87 g/t sur 1,2 m
Communiqué de presse

Monarch poursuit le forage souterrain à la Mine Beaufor; les résultats récents de la « zone q » comprennent 122,0 g/t Au sur 1,4 m, 20,74 g/t sur 3,3 m, 83,2 g/t sur 0,5 m et 18,87 g/t sur 1,2 m

16.6.2022
Version anglaise ->


  • Monarch a reçu des analyses additionnelles à haute teneur de son programme de forage souterrain 2021-2022 dans la zone Q, qui comprennent 122,0 g/t Au sur 1,4 m, 20,74 g/t Au sur 3,3 m, 83,2 g/t Au sur 0,5 m et 18,87 g/t Au sur 1,2 m.
  • Ces résultats proviennent du programme de forage souterrain en cours dans les parties inférieures et supérieures de la mine, avec un accent particulier sur la zone Q.

Montréal (Québec) Canada, le 16 juin 2022 – CORPORATION MINIÈRE MONARCH (« Monarch » ou la « Société ») (TSX: GBAR) (OTCQX: GBARF) est heureuse d'annoncer des résultats additionnels de son programme de forage souterrain 2021-2022 sur son projet aurifère Mine Beaufor, détenu en propriété exclusive et situé à 20 kilomètres à l'est de Val-d'Or, au Québec. Les résultats récemment reçus proviennent de la zone Q située au niveau inférieur de la mine Beaufor et comprennent 122,0 g/t Au sur 1,4 m, 20,74 g/t Au sur 3,3 m, 83,2 g/t Au sur 0,5 m et 18,87 g/t Au sur 1,2 m. La zone Q a été exploitée pendant une grande partie de l'histoire récente de Beaufor et s'est avérée être à la fois continue latéralement et en profondeur et d'une largeur considérable. D'autres trous forés dans la zone tout au long de 2021 et 2022 ont également donné des résultats positifs. Ces sondages ont été incorporés dans le nouveau modèle géologique, qui comprend toutes les données récentes et historiques et qui est basé sur l'interprétation géologique de BBA telle qu'elle apparaît dans son estimation des ressources de 2021 conforme au Règlement 43-101. Ces résultats positifs ont encouragé Monarch à poursuivre le forage de la zone Q en profondeur, tout en prolongeant stratégiquement les trous pour atteindre les zones R et S plus profondes, qui n'ont pas encore été exploitées.

La mine Beaufor est entrée en production commerciale au début des années 1930 et a produit au fil des ans plus de 1,1 million d'onces d'or. En juin 2020, la Société a amorcé un programme de forage au diamant de 42 500 mètres pour tester deux types de cibles: les zones autour des intersections historiques à haute teneur près des infrastructures souterraines existantes, et les blocs de ressources isolés, qui sont généralement définis par une seule intersection de forage. Ces deux cibles à proximité de la mine peuvent souvent être testées à partir des chantiers souterrains existants, généralement par des trous de moins de 200 mètres de long. Cependant, la profondeur et la position des cibles plus récentes ont obligé Monarch à forer des trous plus longs avec des foreuses électriques souterraines, et, par conséquent, des galeries d'exploration pour le forage au diamant sont en cours de développement pour permettre de forer plus en profondeur et d'obtenir des angles d'interception optimaux, ce qui permettra de réduire les coûts globaux d'exploration. Depuis juin 2020, 335 sondages totalisant 54 723 mètres ont été forés dans le cadre des programmes de forage d'exploration et de définition. Compte tenu des résultats positifs, des sondages supplémentaires sont en cours de réalisation pour permettre de convertir les zones en question en réserves et de les inclure dans un futur plan minier. Monarch poursuit ses activités de forage, avec cinq foreuses sous terre.

Le développement et la réhabilitation souterrains sont en cours dans les zones W et 350, qui sont facilement accessibles à partir d'une rampe de surface située à 100 mètres du puits principal de Beaufor et s'étend actuellement jusqu'à une profondeur verticale de 180 mètres sous la surface.

« Ce programme de forage souterrain continue de donner des résultats très encourageants, » a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarch. « Nous sommes heureux d'avoir confirmé la nature à haute teneur et la largeur significative de la zone Q à l'ouest. Les forages supplémentaires se concentreront définitivement sur l'expansion de cette zone. »

La procédure d’échantillonnage consiste à prélever une moitié de carotte préalablement sciée selon l’axe principal et l’expédier pour analyse aux laboratoires d’ALS Canada à Val-d’Or, au Québec, ou à ceux d'AGAT à Mississauga, en Ontario. L’échantillon est concassé, pulvérisé et analysé par pyroanalyse avec dosage par absorption atomique. Les résultats excédant 10,0 g/t sont repris en gravimétrie et les échantillons contenant des grains d’or sont analysés par la méthode du tamisage métallique. Monarch a établi un protocole complet AQ/CQ incluant l’insertion de standards, de blancs et la vérification de duplicata internes du laboratoire.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été révisé et approuvé par Christian Tessier, géo., la personne qualifiée de la Société en vertu du Règlement 43-101.

À propos de Beaufor

La mine Beaufor est située dans le pluton de Bourlamaque, au contact est de la formation de Dubuisson. Le batholite de Bourlamaque, une intrusion synvolcanique, est une caractéristique géologique majeure du camp minier de Val-d'Or. Il s'agit d'une granodiorite quartzifère coupée par des dykes dioritiques à grain fin. La minéralisation aurifère se trouve dans des veines associées à des zones de cisaillement à pendage modérément vers le sud. La minéralisation est associée à des veines de quartz-tourmaline-pyrite résultant du remplissage de fractures de cisaillement et d'extension. Les veines aurifères sont étroitement associées à des dykes mafiques intrusifs dans la granodiorite. Une estimation des ressources selon le Règlement 43-101 pour la propriété de la mine Beaufor a été préparée pour Minière Monarch et amendée le 13 octobre 2021 par Charlotte Athurion, P, Geo., Pierre-Luc Richard, P, Geo., et Dario Evangelista, P. Eng., BBA Inc. L'estimation des ressources minérales est présentée dans le tableau ci-dessous.


Tableau 1: Estimation des ressources minérales 2021 de la mine Beaufor

Notes sur l'estimation des ressources minérales:

  1. La personne qualifiée indépendante pour l'ERM de 2021, telle que définie par les directives du Règlement 43-101, est Charlotte Athurion, P.Geo., de BBA Inc. La date effective de la présente ERM est le 23 juillet 2021.
  2. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales car leur viabilité économique n'a pas été démontrée.
  3. L'estimation des ressources minérales suit les définitions de l'ICM (2014) pour les ressources minérales.
  4. Les résultats sont présentés sous forme diluée et considérés comme ayant des perspectives raisonnables d'extraction économique. Les blocs isolés et discontinus au-dessus des teneurs de coupure indiquées sont exclus de l'estimation des ressources minérales. Le matériel à prélever obligatoirement, c'est-à-dire les blocs isolés en dessous de la teneur de coupure situés dans un volume potentiellement exploitable, a été inclus dans la déclaration des ressources minérales.
  5. Les ressources comprennent 166 zones minéralisées d'une épaisseur réelle minimale de 2,4 m en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsqu'il a été analysé ou une valeur de 0,00025 lorsqu'il n'a pas été analysé. Un écrêtage à haute teneur variant de 20 à 65 g/t Au (lorsque nécessaire) et a été appliqué aux teneurs d'analyse composites pour l'interpolation en utilisant une méthode d'interpolation de krigeage ordinaire (ID2 pour les zones 96_01, 96_02, 20, 21_01, 140, 367 et 350) basée sur des composites de 1,5 m et une taille de bloc de 5 m x 5 m x 5 m, avec des valeurs de densité de 2,75 (g/cm3). Un deuxième écrêtage a été appliqué pour les deuxièmes et troisièmes passages d’interpolation afin de limiter l'impact des hautes teneurs sur une plus grande distance.
  6. Les ressources minérales présumées ont été définies pour les blocs à l'intérieur des unités qui ont été interpolés par un minimum de deux trous de forage à moins de 50 m d'un trou de forage (100 m d'espacement des trous de forage) ; les ressources minérales indiquées ont été définies pour les blocs à l'intérieur des unités qui ont été interpolés par un minimum de trois trous de forage à moins de 12,5 m d'un trou de forage (25 m d'espacement des trous de forage); les ressources minérales mesurées ont été définies pour les blocs à l'intérieur des unités qui ont été interpolés par un minimum de trois trous de forage à moins de 5 m d'un trou de forage (10 m d'espacement des trous de forage) ou 3 m autour des ouvertures souterraines. Les ressources minérales mesurées ont été définies uniquement pour les zones avec une bonne confiance dans la continuité géologique ou qui sont soutenues par des ouvertures souterraines.
  7. L'estimation est présentée pour un scénario souterrain potentiel à des teneurs de coupure de 2,8 g/t Au (>=45 degrés de pendage) et 3,2 g/t Au (<45 degrés de pendage). Les teneurs de coupure ont été calculées en utilisant un prix de l'or de 1 550 $US l'once, un taux de change USD:CAD de 1,32 (résultant en un prix de l'or de 1 914 $CA l'once); des coûts d'extraction de 125 $CA/t (>=45 degrés de pendage); 150 $CA/t (<45 degrés de pendage); des coûts de traitement de 35 $CA/t; des frais généraux et administratifs de 16 $CA/t; une récupération métallurgique de 97 %; des redevances de 37,52 $US l'once; et des coûts de raffinage et de transport de 1,50 $US l'once.
  8. Le nombre de tonnes métriques et d'onces a été arrondi à la centaine la plus proche et les teneurs en métaux sont présentées en onces troy (tonne x teneur/31,10348). L'arrondissement peut entraîner des différences apparentes de sommation entre les tonnes, les teneurs et les contenus en métaux.
  9. BBA Inc. n'a connaissance d'aucun problème connu en matière d'environnement, de permis, de législation, de titres de propriété, de fiscalité, de questions sociopolitiques ou de marketing, ou d’autres questions pertinentes non signalées dans le présent rapport qui pourrait avoir une incidence importante sur l'estimation des ressources minérales.


À propos de Monarch

Corporation minière Monarch (TSX: GBAR) (OTCQX: GBARF) est une société minière entièrement intégrée qui possède quatre projets, dont la mine Beaufor, qui a produit plus d'un million d'onces d'or au cours des 30 dernières années. Les autres actifs comprennent les propriétés Croinor Gold, McKenzie Break et Swanson, toutes situées près de l'usine Beacon d’une capacité de 750 tpj, entièrement détenue par Monarch. Monarch possède 29 504 hectares (295 km2) d'actifs miniers dans le prolifique camp minier de l'Abitibi qui contiennent des ressources aurifères mesurées et indiquées combinées de 478 982 onces et des ressources présumées combinées de 383 393 onces.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarch par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. La TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tableau 2: Résultats d'analyse et intervalles significatifs à la mine Beaufor (forage souterrain)

*La largeur indiquée est la longueur de la carotte. L'épaisseur vraie est tenue en compte dans l’estimation des ressources minérales.

Tableau 3: Localisation des sondages de la mine Beaufor

Tableau 4: Ressources aurifères combinées de Monarch

  1. Source: NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Beaufor Mine Project, October 13, 2021, Val-d’Or, Québec, Canada, Charlotte Athurion, P, Geo., Pierre-Luc Richard, P, Geo., Dario Evangelista, P. Eng., BBA Inc.
  2. Source: NI 43-101 Technical Evaluation Report on the McKenzie Break Property, October 14, 2021, Val-d’Or, Québec, Canada, Alain-Jean Beauregard, P.Geo., Daniel Gaudreault, P.Eng., Geologica Groupe-Conseil Inc., et Merouane Rachidi, P.Geo., Claude Duplessi, P.Eng., GoldMinds GeoServices Inc.
  3. Source: NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Swanson Project, January 22, 2021, Val-d’Or, Québec, Canada, Christine Beausoleil, P. Geo. and Alain Carrier, P. Geo., InnovExplo Inc.
  4. Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.
  1. Source: Monarch Gold prefeasibility study (January 19, 2018). Cette ressource a été réalisée pour Monarch Gold et n'a pas été examinée par une personne qualifiée pour Monarch Mining comme l'exige le Règlement 43-101 et est donc considérée comme une estimation historique. De plus, une personne qualifiée n'a pas effectué suffisamment de travaux pour classer l'estimation historique comme des ressources minérales ou des réserves minérales actuelles; par conséquent, Monarch ne traite pas l'estimation historique comme des ressources minérales ou des réserves minérales actuelles.
  2. Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

Pour plus d'infos

Jean-Marc Lacoste

Président et CEO
1-888-994-4465 x 201
jm.lacoste@monarchmining.com

Mathieu Séguin, CFA

Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarchmining.com

Elisabeth Tremblay

Géologue senior / Communications
e.tremblay@monarchmining.com