Monarques reçoit l’approbation finale de la cour relativement au plan d’arrangement avec Yamana Gold
Communiqué de presse

Monarques reçoit l’approbation finale de la cour relativement au plan d’arrangement avec Yamana Gold

20.1.2021
Version anglaise ->

Corporation Minière Monarch commencera à transiger sous peu sur le TSX

Montréal (Québec) Canada, le 20 janvier 2021 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCQX: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) annonce que la Cour supérieure du Québec a rendu une ordonnance définitive approuvant l’arrangement précédemment annoncé et régi par la Loi canadienne sur les sociétés par actions (l’« Arrangement ») en vertu duquel Monarques transférera certaines propriétés minières et d'autres actifs et passifs à une nouvelle société, Corporation minière Monarch, et Yamana Gold Inc. (« Yamana ») fera l’acquisition de la propriété Wasamac et de la propriété et de l’usine Camflo par l’acquisition de toutes les actions émises et en circulation de Monarques (n’appartenant pas déjà à Yamana) sur une base pleinement diluée, tel que divulgué dans le communiqué de presse du 2 novembre 2020. De plus amples renseignements concernant l’Arrangement sont présentés dans la circulaire d’information de la direction datée du 30 novembre 2020, qui peut être consultée sous le profil de Monarques à l’adresse www.sedar.com.

Monarques procédera sous peu à la clôture de la transaction avec Yamana et les actions ordinaires de la nouvelle société Corporation minière Monarch commenceront à transiger sur la Bourse de Toronto sous le symbole GBAR dans les prochains jours.

Déclaration concernant l’information prospective

Ce communiqué peut contenir des déclarations prospectives qui font état de risques et d’incertitudes. Toutes les déclarations qui ne portent pas sur des faits passés, y compris les déclarations concernant les plans de Monarques, peuvent constituer des déclarations prospectives au sens de la législation et de la réglementation canadiennes sur les valeurs mobilières, y compris la clôture prévue de l'Arrangement et le début de la négociation des actions ordinaires de la nouvelle société Corporation minière Monarch à la Bourse de Toronto. Les déclarations prospectives se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes comme « prévoir », « avoir l’intention de », « estimer », « planifier », « croire », « continuer » ou « maintenir », éventuellement employés au futur ou au conditionnel, ou à l’emploi de termes semblables. Plus particulièrement et sans restriction, ce communiqué renferme des déclarations et de l’information de nature prospective concernant les déclarations et les implications relatives à la réalisation de l'Arrangement pour Monarques, et le moment prévu à cet effet.

En ce qui a trait aux déclarations et à l’information de nature prospective concernant le moment prévu pour la réalisation de l’Arrangement et le début de la négociation des actions ordinaires de la nouvelle société Corporation minière Monarch, Monarques les fournit en se basant sur certaines hypothèses qu’elle considère comme raisonnables à l’heure actuelle, y compris des hypothèses quant à la capacité des parties de remplir, en temps utile, les autres conditions de réalisation de l’Arrangement; et d’autres attentes et hypothèses concernant l’Arrangement. Les dates prévues indiquées peuvent changer pour de nombreuses raisons, notamment parce que la satisfaction des autres conditions préalables à l’Arrangement a exigé plus de temps que prévu.

Bien que Monarques estime que les attentes présentées dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, elle ne peut pas garantir qu’elles se révéleront exactes, que l’Arrangement sera mené à bien ou qu’il le sera selon les modalités et conditions prévues dans le présent communiqué. En conséquence, les investisseurs et autres sont avisés de ne pas se fier outre mesure aux déclarations prospectives.

Les risques et incertitudes inhérents à la nature de la transaction proposée comprennent, sans restriction, l’incapacité des parties de remplir les conditions nécessaires à la réalisation de l’Arrangement; l’incapacité des parties de remplir de telles conditions en temps utile; des frais de transaction importants ou des passifs inconnus; et les conditions économiques générales. L’inaptitude des parties de remplir les conditions nécessaires à la réalisation de l’Arrangement ou de le mener à bien pourrait faire en sorte que l’Arrangement ne soit pas réalisé ou qu’il ne le soit pas selon les conditions proposées. De plus, si l’Arrangement n’est pas réalisé et si Monarques demeure une entité indépendante, il y a des risques que l’affectation de ressources considérables de la Société à la réalisation de l’Arrangement ait une incidence sur ses relations d’affaires et ses relations stratégiques (y compris avec des employés, des clients, des fournisseurs et des partenaires actuels, futurs et éventuels), ses résultats d’exploitation et ses activités en général, ainsi qu’un effet défavorable important sur ses activités, sa situation financière et ses perspectives actuelles et futures. De plus, si Monarques n’est pas en mesure de respecter les conditions de l’arrangement, elle pourrait, dans certains cas, être tenue de payer des frais à Yamana, ce qui pourrait avoir un effet défavorable important sur sa situation financière et ses résultats d’exploitation ainsi que sur sa capacité de financer ses perspectives de croissance et ses activités actuelles. Par conséquent, le lecteur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations et à l’information de nature prospective contenues dans le présent communiqué.

Les déclarations prospectives contenues aux présentes reflètent les attentes de la Société en date des présentes. Elles sont susceptibles de changer après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou intention de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives, que ce soit par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à moins que les lois en valeurs mobilières applicables ne l’y obligent.

Aucune offre ni sollicitation

Ce communiqué de presse est à titre informatif uniquement et ne doit pas être interprété comme une offre d’achat ou de vente des actions ordinaires de Monarques.

Pour plus d'infos

Jean-Marc Lacoste

Président et CEO
1-888-994-4465 x 201
jm.lacoste@monarchmining.com

Mathieu Séguin, CFA

Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarchmining.com

Elisabeth Tremblay

Géologue senior / Communications
e.tremblay@monarchmining.com