Monarques recoupe 35,87 g/t Au sur 9,8 mètres (32 pieds) de trous d’exploration à la mine Beaufor
Communiqué de presse

Monarques recoupe 35,87 g/t Au sur 9,8 mètres (32 pieds) de trous d’exploration à la mine Beaufor

19.1.2021
Version anglaise ->
  • Les 21 premiers trous d'exploration de surface ont été forés, pour un total de 4 787 mètres sur un programme de forage de 42 500 mètres.
  • Dix trous de forage ont recoupé une importante minéralisation aurifère. Les résultats d'analyse sont encore attendus pour 4 des 21 trous.
  • Les résultats d'analyse à haute teneur reçus à ce jour comprennent 35,87 g/t Au sur 9,8 mètres et 11,02 g/t Au sur 5,55 mètres provenant de trous d’exploration de surface à faible profondeur.
  • Quatre foreuses souterraines continuent de tester les cibles d'exploration à proximité de la mine.
  • Des forages supplémentaires totalisant 5 000 mètres sont prévus pour donner suite aux récents résultats obtenus près de la surface.

Montréal (Québec) Canada, le 19 janvier 2021 – CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES Monarques » ou la « Société ») (TSX: MQR) (OTCQX: MRQRF) (FRANCFORT: MR7) est heureuse d'annoncer la première série de résultats de son programme d’exploration de surface 2020 par forage au diamant sur son projet de la mine Beaufor, détenu en propriété exclusive et situé à 20 kilomètres au nord-est de Val-d'Or. Les résultats comprennent un nombre important d'analyses à haute teneur, dont 535 g/t sur 0,5 mètre, 180 g/t Au sur 0,5 mètre et 148,5 g/t Au sur 0,5 mètre.

La mine Beaufor est entrée en production commerciale au début des années 1930 et a produit au fil des ans plus de 1,1 million d'onces d'or. La mine est actuellement en mode d'entretien et de maintenance, ce qui a permis à Monarques de réaliser une compilation 3D et un programme visant à identifier, définir et forer des cibles dans l'ensemble de la mine. En juin 2020, la Société a entamé un programme de forage au diamant de 42 500 mètres pour tester deux types de cibles: les zones autour des intersections historiques à haute teneur près des infrastructures souterraines existantes, et les blocs de ressources isolés, qui sont généralement définis par une seule intersection de forage. Ces cibles situées à proximité de la mine peuvent être testées à partir des anciens chantiers existants, ou par des trous peu profonds forés à partir de la surface. Actuellement, 275 trous d'exploration sont sur le point d'être forés ou sont prévus, et si les résultats sont positifs, des trous supplémentaires seront forés pour permettre de convertir les zones en question en ressources et, à terme, en réserves qui seront intégrées dans un futur plan minier. Outre le forage de surface, la portion souterraine de ce programme d'exploration est en cours depuis juin 2020 avec quatre foreuses souterraines. La première série de résultats d'analyses souterraines a été rapportée dans un communiqué de presse daté du 1er octobre 2020.

La propriété Beaufor a fait l'objet d'un total de 4 787 mètres de forage dans 21 trous de forage de surface, ce qui représente 11 % du programme prévu. Ces trous visaient à tester des cibles définies dans le cadre du programme de modélisation 3D entrepris sur la propriété, qui comprenait des extensions d'intersections à haute teneur ou des blocs de ressources définis précédemment. Plusieurs de ces cibles précédemment définies coïncident avec des cibles de type Priorité 1 telles que définies par Goldspot à l'aide de sa technologie d'IA. Ces cibles peu profondes et proches de la surface, situées entre 50 et 325 m de profondeur, sont toutes situées dans un rayon de 1 km autour du puits de la mine Beaufor. Toutes les zones cibles sont facilement accessibles depuis les chantiers souterrains existants, avec un minimum de nouveaux développements souterrains nécessaires.

Des résultats d'analyse complets ont été reçus pour 14 des 21 trous d'exploration de surface. Dix de ces trous ont recoupé une minéralisation aurifère anomale, ce qui est considéré comme bon compte tenu de la distribution caractéristique de l'or sous forme de pépites. Les meilleures intersections sont indiquées dans le tableau ci-dessous. Plusieurs des trous ont des intersections multiples en raison de la nature empilée de la minéralisation. Les largeurs des intersections dans ces trous d'exploration de surface sont indiquées comme des longueurs de carotte, mais devraient représenter entre 85 et 100 % de l'épaisseur vraie en se basant sur les orientations des veines connues. Les intersections à haute teneur n'ont pas été plafonnées, car l'interprétation des veines et les statistiques n'ont pas été finalisées pour ces zones. Les emplacements des nouvelles intersections minéralisées sont indiqués sur les figures 1 et 2, ci-jointes.

Une bonne continuité de la minéralisation aurifère a été observée dans les récents groupes de trous de forage de surface.

Les intersections de 11,02 g/t Au sur 5,55 m dans le sondage BES-20-016 et de 35,87 g/t Au sur 9,8 m dans le sondage BES-20-017 sont situées respectivement entre 71 m et 64 m sous la surface.  La corrélation entre les trous semble bonne et la minéralisation est ouverte à l'est et au nord.

De multiples intersections au sein de la même structure de veines interprétées ont été identifiées dans les sondages BES-20-002, BES-20-003, BES-20-004 et le sondage de suivi BES-20-021. Les meilleures intersections comprennent 14,58 g/t Au sur 1,2 m (BES-20-002) et 5,80 g/t Au sur 2,05 m (BES-20-021). Une deuxième structure de veines a été intersectée dans la partie inférieure du sondage BES-20-004, à environ 50 mètres sous la veine susmentionnée, et a recoupé une teneur de 180,00 g/t Au sur 0,5 m.

Une structure de veines similaire avec de l'or anomal a été recoupée dans les sondages BES-20-018 et BES-20-019. La meilleure intersection, située à environ 20 mètres au-dessus de cette veine, a recoupé une teneur de 34,20 g/t Au sur 0,5 m.

Des forages supplémentaires de 5 000 m sont prévus pour faire le suivi des intersections les plus prometteuses dans la zone des sondages BES-20-002, BES-20-004 et BES-20-005, la zone des sondages BES-20-016 et BES-20-017 et la zone des sondages BES-20-18 et BES-20-019. Une foreuse au diamant de surface sera déplacée vers ces cibles avant la fin du mois de janvier.

« La deuxième série de résultats de notre programme de forage sur la propriété Beaufor continue de montrer d'excellents résultats », a déclaré Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques. « Ces intersections proches de la surface sont importantes, car elles démontrent qu'une minéralisation aurifère importante existe toujours en dehors du gisement principal. Il est important de développer les ressources et les réserves dans d'autres parties de la mine, en dehors du gisement principal, mais avec un accès facile au développement souterrain actuel, pour permettre une plus grande flexibilité dans les futures opérations minières. Nous prévoyons poursuivre notre programme d'exploration actuel visant à identifier et à tester par forage des veines à haute teneur et des extensions de veines, avec pour objectif ultime de redémarrer la production d'or à la mine Beaufor dans un délai de 8 à 14 mois pour profiter du marché très favorable de l'or. »

Meilleurs résultats du programme de forage de surface 2020 sur la propriété de la mine Beaufor (première série d'analyses) :

* La largeur indiquée est la longueur de la carotte. L'épaisseur vraie est estimée à 85-100%, mais elle reste à confirmer.

Coordonnées du collet (grille de la mine) :

La procédure d’échantillonnage consiste à prélever une moitié de carotte préalablement sciée selon l’axe principal et l’expédier pour analyse aux laboratoires d’ALS Canada à Val-d’Or, au Québec, et d'AGAT à Mississauga, en Ontario. L’échantillon est concassé, pulvérisé et analysé par pyroanalyse avec dosage par absorption atomique. Les résultats excédant 3,0 g/t sont repris en gravimétrie et les échantillons contenant des grains d’or sont analysés par la méthode « metallic sieve ». Monarques a établi un protocole complet AQ/CQ incluant l’insertion de standards et de blancs.

Le contenu technique et scientifique de ce communiqué de presse a été révisé et approuvé par Christian Tessier, géo., la personne qualifiée de la Société en vertu du Règlement 43-101.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. Le TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Pour plus d'infos

Jean-Marc Lacoste

Président et CEO
1-888-994-4465 x 201
jm.lacoste@monarchmining.com

Mathieu Séguin, CFA

Vice-président, développement corporatif
1-888-994-4465
m.seguin@monarchmining.com

Elisabeth Tremblay

Géologue senior / Communications
e.tremblay@monarchmining.com